DÉCLARATION DES REVENUS 2021 :
3 points importants à ne pas oublier

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Article rédigé le 2 avril 2022

À l’heure de l’imposition à la source et des déclarations préremplies, il peut-être tentant de valider rapidement sa déclaration en quelques clics. Mais c’est s’exposer à la validation d’erreurs ou d’oublis éventuels de la part des organismes déclarant et le risque de passer à côté d’avantages auxquels vous pourriez prétendre.

Voici 3 points particulièrement importants pour votre déclaration des revenus :

 

 1  Déclarez vos versements volontaires sur les Plans d’Épargne Retraite individuel (PERIN)

Le PERIN permet une déductibilité des versements effectués de votre revenu imposable, dans la limite des plafonds fixés (et si vous n’avez pas renoncé à cette déduction). Pour les couples mariés ou les partenaires liés par un PACS, les plafonds de déduction sont mutualisés.
Ces versements sont rarement préremplis dans la déclaration mise en ligne : il est donc important de penser à les reporter pour bénéficier de la déductibilité et réduire votre imposition !

Pour les contrats PERIN, Afer Retraite Individuelle et Aviva Retraite Plurielle, une attestation vous a été adressée courant février. Les montants sont à reporter dans la déclaration à la rubrique : Vos charges/charges déductibles/Épargne retraite/Cotisations sur les nouveaux plans d'épargne retraite (PER) : case 6NS ou 6NT.

 

 2  Faites le point sur les rachats effectués en 2021

Si vous avez réalisé un rachat (partiel ou total) sur un contrat d’assurance vie les intérêts inclus dans cette opération sont préremplis sur votre déclaration de revenus par l’administration fiscale, à l’aide des informations qui lui ont été communiquées par voie électronique par la compagnie d’assurance.
Vous trouverez ces informations dans la rubrique Revenus des valeurs et capitaux mobiliers : cases 2DH à 2ZZ selon les cas et 2CG/2BH.

En parallèle, la compagnie d’assurances vous envoie un imprimé fiscal unique (IFU) qui reprend les informations transmises électroniquement à l’administration fiscale.
Pour vos adhésions AFER, ce document a été édité le 9 mars 2022.

Il vous suffit de vérifier les montants reportés sur votre déclaration mais il n’est pas nécessaire de joindre l’IFU à votre déclaration de revenus. N’oubliez pas que cette case cumule tous les intérêts de vos rachats réalisés en 2021 tous contrats confondus.

  • En cas de doute sur les montants déclarés ou sur la pertinence de l’option fiscale retenue lors des rachats, contactez votre conseiller pour faire le point car il n’est pas trop tard pour faire jouer votre bonne foi et/ou rectifier votre déclaration. De la même façon, il ne faut pas oublier qu’il existe des cas d’exonérations : licenciement, retraite anticipée, invalidité ou cessation d’activité du souscripteur ou de son conjoint.
  • Enfin, si vous avez effectué un rachat partiel destiné à un transfert de capitaux vers un Plan d’Épargne Retraite, il vous faudra compléter une déclaration complémentaire (formulaire 2042 C) pour bénéficier du doublement des abattements fiscaux prévu dans ce cas.

 

 3  Deux nouveaux crédits d’impôts qui peuvent vous concerner

Il est bien entendu important de déclarer toutes les dépenses pouvant entraîner un crédit ou une réduction d’impôts (transition énergétique, services à la personne, enfants scolarisés, dons aux associations…) sans oublier les deux nouveautés qui vous ont peut-être échappé :

  • Crédit d’impôt égal à 30 % du montant d’un premier abonnement souscrit à partir du 9 mai 2021 à un journal ou une publication périodique d’actualité politique et générale, locale, nationale ou internationale (Article 200 sexdecies du Code Général des Impôts). Ce crédit d’impôts sera aussi valable l’an prochain pour tout abonnement souscrit en 2022. En savoir plus
  • Crédit d’impôt égal à 75 % (maximum 300 euros) des dépenses engagées pour installer une borne de charge de véhicule électrique dans votre domicile (Article 200 quater C du CGI). Valable pour 2021, 2022 et 2023. En savoir plus

 

Et aussi pour la déclaration IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) :
n’oubliez pas les supports entrants dans l’assiette

Vous devez déclarer à l’IFI la quote-part de la valeur de rachat de vos contrats d’assurance vie détenue dans des actifs immobiliers via des unités de compte.

Pour l’AFER, cela concerne les supports : AFER IMMO, AFER IMMO 2, AFER EXPERIMMO ISR et AFER PIERRE (ce dernier ayant été lancé en février 2022, il n’est pas concerné pour la déclaration des revenus 2021).

  • Si vous êtes assujetti à l’IFI au titre de l’ensemble de vos biens immobiliers situés en France et à l’étranger, vous devez déclarer :
    – 74,41% du montant de l’épargne investie sur AFER IMMO au 01/01/2022
    – 82,68% de l’épargne investie sur AFER IMMO 2 au 01/01/2022
    – 35,95% de l’épargne investie sur AFER EXPERIMMO ISR au 01/01/2022
  • Si vous y êtes assujetti uniquement au titre de vos biens immobiliers situés en France (notamment si vous n’êtes pas résident fiscal français), vous devez déclarer :
    – 74,41% du montant de l’épargne investie sur AFER IMMO au 01/01/2022
    – 18,73% de l’épargne investie sur AFER IMMO 2 au 01/01/2022
    – 20,11% de l’épargne investie sur AFER EXPERIMMO ISR au 01/01/2022
Vous pouvez retrouver les montants à déclarer sur votre relevé annuel au bas de la page où figure la synthèse de l'épargne de votre adhésion au 31 décembre 2021 (après les diagrammes sur l'évolution et la répartition de l'épargne).

 

Une question ? Une précision ? Un conseil ?
Contactez votre conseiller en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Contactez-nous

Merci de remplir ce formulaire en exposant votre demande et vos préférences pour qu’un de nos conseillers spécialisés puisse vous rappeler.

Cookie Consent with Real Cookie Banner